L’eau et la vie; l’eau est la vie !

Nous vivons entourés d’eau. Près de 72 % de la surface de la planète est constituée d’eau, des mers aux océans en passant par les lacs, les fleuves et les rivières, sans oublier la calotte glaciaire. L’eau est aussi présente dans l’atmosphère sous forme de nuages, de vapeur ou de pluie, ainsi que dans les nappes souterraines qui en recèlent d’énormes quantités.

Depuis son apparition sur la Terre, l’eau a joué un rôle essentiel dans l’émergence de la vie d’une part et dans sa perpétuation d’autre part. Ceci grâce à des propriétés chimiques et physiques que l’on ne rencontre que chez elle.

Tout ce qui vit a besoin d’eau. Pour tous les animaux et les végétaux, l’eau est un besoin vital. Elle est même un constituant essentiel de tous les organismes vivants (animaux 60% et végétaux 75% en moyenne). Chez l’Homme, elle constitue environ le 66% du corps humain ; 75% des muscles, 90% du cerveau et 22% des os. Le flux permanent de l’eau qui irrigue toutes nos cellules permet l’apport de nutriments et le transport des déchets et des toxines vers les reins, qui les filtrent. Notre corps évacue, par la respiration, la transpiration et les excrétions, environ 2,5 l d’eau par jour. Si cette perte n’est pas compensée, cela peut être dangereux pour la santé ; à plus de 15% de perte, cela peut entraîner la mort ! Un être humain peut survivre 10 à 15 jours sans manger, mais seulement 2 à 3 jours sans boire. Pour nous le rappeler, l’organisme a inventé un signal d’alarme efficace : la soif.

 Ainsi, les êtres humains ont besoin d’eau pour vivre, et plus leurs besoins s’accroissent, plus cette ressource se raréfie et baisse en qualité.

Jadis, l’on traitait l’eau du robinet ou eau domestique essentiellement contre :

  • Le calcaire (eau dure) avec des adoucisseurs à sel, certains types de filtres, des appareils magnétiques ou électromagnétiques etc…

Les bactéries et les micro-organismes (notamment dans l’eau de récupération de pluie) avec des filtres UV
Les dépôts de fer ou de rouille (dans les canalisations) avec des filtres à membranes
Les mauvais goûts ou les mauvaises odeurs (notamment le chlore) avec des filtres à charbon actif.

  • De nos jours, en plus de la présence de ces éléments dans l’eau du robinet, nous assistons à l’émergence d’autres types de problématiques dans notre eau de boisson.

Cette année, à suite de contaminations d’eau, nombreuses sont les communes dont les habitants ont reçu un courrier portant ces consignes de leurs autorités communales :

Il est nécessaire de faire bouillir l’eau de votre robinet pour les usages suivants :

  • Boisson, préparation de boisson (p.ex. glaçon)
  • Préparation de la nourriture
  • Lavage des dents
  • Raisons médicales (nettoyage des plaies, rinçages du nez, etc …)
  • Vaisselle à la main
  • Préparation de thé ou de café avec des appareils ménagers
  • Lavage des fruits, des légumes, de la salade ou autres aliments
  • Boisson pour les animaux domestiques sensibles

La lettre poursuit avec cette recommandation particulière à adopter :

Pour la boisson et l’alimentation des nourrissons, nous vous recommandons de consommer de l’eau en bouteille. Vous avez déjà consommé de l’eau contaminée ? Si vous constatez l’apparition de fortes fièvres, de diarrhées et/ou de vomissements dans les 48 heures, consultez un médecin.

Malheureusement, cela n’arrive pas qu’aux autres.

En effet, à travers la presse, l’on découvre chaque jour que la qualité de l’eau du robinet devient de plus en plus problématique (présence de micropolluants, perturbateurs endocriniens, résidus médicamenteux, pesticides, fongicides, hormones, bactéries, résidus de plastiques, phtalates, nanoparticules, radionucléides, parabène, produits phytosanitaires non dégradables, chlorothalonil etc…)

Le responsable des eaux à Lausanne qui a dû fermer plus d’une trentaine (30) de sources d’eau dans la région de Lausanne pour cause de pollution au Chlorothalonil a déclaré lors d’une interview dans l’émission « Temps Présents » que concernant la problématique des pollutions d’eau : « nous avons tous les ingrédients pour un film d’horreur. » Il poursuit en expliquant que « nous ne sommes qu’au début d’une démarche où tous les jours, on découvre de nouvelles substances dans l’eau dont on ne s’imaginait pas qu’ils pouvaient produire autant de sous-produits susceptibles de menacer la santé des personnes. »

Face à l’ampleur d’une si colossale menace, ne reviendrait-il pas à chacune et chacun de se responsabiliser quant à la qualité de son eau de boisson quotidienne en attendant… ?

Ceci est tout l’intérêt de notre boutique : vous conseiller et vous proposer des produits de qualité et de toutes les bourses afin d’améliorer la qualité de l’eau que vous buvez au quotidien.

Bonne visite !

L’eau rougeâtre

L’eau rougeâtre ou brunâtre. Ces derniers temps, pour de multiples raisons, plusieurs communes du plateau suisse ont connu le phénomène d’eau rougeâtre ou brunâtre.…

Calcaire et tartre

L’incrustation du tartre sur la robinetterie, les parois des cabines de douches, dans les fonds des bouilloires ou des boilers…

La légionellose

La légionellose (ou maladie du légionnaire) est en premier lieu une maladie respiratoire causée par des bactéries du genre Legionella.…

Le chlorothalonil

Le chlorothalonil a été utilisé comme pesticide dans l’agriculture suisse à partir des années 1970. Grâce à l’amélioration des connaissances…

Les micropolluants

Au sens strict du terme, un micropolluant est une substance, naturelle ou non, ou un élément chimique, qui se trouve…

Les métaux lourds

Ce sont des éléments chimiques très denses, tels que le plomb, le cadmium, le mercure, l’arsenic, le zinc, le chrome, l’or, l’argent etc…qui…
 

Les perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens sont des substances naturelles ou synthétiques qui peuvent imiterréduire ou augmenter l’action de certaines hormones. Ils peuvent ainsi perturber le système hormonal ou système endocrinien des êtres humains et des autres êtres vivants, en agissant sur la croissance, la reproduction, le comportement, le métabolisme et le système immunitaire.

Exemple de perturbateurs endocriniens : le bisphénol A entrant dans la composition des matières plastiques (PET).

Comment traiter écologiquement l'eau?
Quels sons les systèmes de filtration disponibles ?